Du tracteur à l’âne

Conférence gesticulée de Marc PION, le 26 octobre à Wormhout.

143 personnes  ont participé à cette conférence haute en couleur. Une conférence gesticulée est un mélange de savoirs froids (tirés des livres) et de savoirs chauds (ceux de l’expérience). La conférence est un moment de friction qui interpelle et pousse à transformer notre regard, les pratiques et la société.

Durant plus de 2 heures, Marc PION narre sa vie et fait en quelque sorte une relecture de vie éclairée par des personnages et des évènements qui ont marqué, impacté l’agriculture.

Marc PION est un jeune paysan retraité.

Jeune, Il faisait partie du sixième de la population vivant de l’agriculture en France, aujourd’hui 1 personne sur 33 en vit.

Le plan Marshall (USA) a enclenché la modernisation de l’agriculture : « démembrement » des terres, semences certifiées, engrais, produits phyto, tracteurs made in USA. Le plan PISANI l’a accompagné favorisant le départ de nombreux paysans indemnisés.

« Aujourd’hui, le secteur agricole perd 10 000 emplois par an, c’est le plus grand plan de licenciement dont on ne parle jamais. »

Dans le monde, « des millions de petits paysans sont très peu endettés, très autonomes. On veut les dégager. Les 2/3 de leurs productions nourrissent leur famille et 1/3 est vendu localement (boulanger, boucher, marché). Les grandes firmes n’ont rien a gagné dans ce système ».
Marc parle de la JAC, un vrai mouvement d’éducation populaire dont est issu Bernard LAMBERT, député (1960) et syndicaliste agricole. Le Voir, Juger et Agir étaient leur grille de lecture.

Marc a relaté avec humour et émotion des faits de vie sur de nombreux sujets : la relation fils/père, la place des femmes (de sa femme), la recherche d’une agriculture plus économe (herbage), la politique agricole commune, l’endettement, la relation aux conseilleurs (technicien, comptables), la transition vers une autre agriculture, la souveraineté alimentaire, le militantisme…

Vous pouvez revivre la conférence en vidéos (menu) à l’adresse :

http://du-tracteur-a-l-ane.blogspot.com

Du tracteur à l’âne, Marc a beaucoup appris de son âne.

« L’âne est prudent, il refuse de passer un obstacle qu’il ne connaît pas ; Il lui faut du temps et de l’affect. Si vous avez une bonne relation avec lui, vous pouvez lui demander ce que vous voulez.

Je voudrais bien que les hommes deviennent un peu plus des ânes, que les hommes soient des animaux sociaux qui ont besoin des autres, on ne peut pas vivre seul ! Quelques soient les êtres vivants, on a existait et on s’est développé que grâce à la coopération.

Je voudrais que les hommes réfléchissent comme les ânes, qu’il est très important de refuser des choses qui nous mettent en danger. »

Luc Van Inghelandt

 

Fermer le menu