Le CMR est une association régie par la loi de 1901 qui rassemble sur tout le territoire national près de 6000 membres répartis en 700 équipes locales, animées par 86 fédérations départementales.

Les fédérations départementales

Les associations CMR départementales ou diocésaines se réunissent une fois par an lors de l’assemblée générale nationale. A cette occasion, elles votent la composition du conseil d’administration national. Le mandat des administrateurs est de trois ans, renouvelable ensuite chaque année, pendant trois années supplémentaires. Quand elles en ont les moyens, les fédérations bénéficient de l’appui d’animateurs permanents fédéraux (APF) salariés.

L’organisation du CMR national repose sur :

  • un conseil d’administration
  • un bureau
  • une équipe nationale d’aumônerie diversifiée
  • une équipe nationale de salarié-es

Le conseil d’administration et le bureau

Le CA est l’organe de décision de la politique générale du CMR. Il est chargé de l’élaboration des orientations, projets et perspectives. Le CA est composé de 18 membres. Il se réunit six à sept fois par an. Le conseil d’administration élit un bureau, qui veille au suivi des décisions du conseil d’administration. Il comprend à ce jour 7 membres. Depuis plusieurs années, le CMR a opté pour une co-présidence, estimant que les responsabilités liées à ce poste étaient à partager.

L’activité du CMR national repose aussi sur celle des commissions, constituées selon les pôles d’activité. Ces commissions sont composées d’un salarié de l’équipe nationale et d’administrateurs nationaux ou adhérents du CMR. Elles sont animées par le ou la salarié-e et un-e élu-e référent-e, membre du bureau.

L’équipe de salarié-es

 Le CMR emploie cinq salarié-es dont un coordinateur, chargé-es de mettre en œuvre le plan d’actions décidé par le conseil d’administration. Ces salarié-es sont réparti-es par pôle d’activité : formation, animation du réseau, partenariats et conventionnements, communication, ressources humaines, finances, secrétariat et logistique.

L’équipe nationale d’aumônerie diversifiée

Une équipe nationale d’aumônerie diversifiée (ENAD) est composée de quatre membres : religieuse, prêtre, diacre, ou laïc. Elle assure le lien avec l’Église de France et est chargée de l’accompagnement spirituel au sein du mouvement. Cette mission lui est confiée par la Conférence des évêques de France.

Le comité de gouvernance

Un comité de gouvernance est constitué qui se réunit deux fois par an. Il a pour objectifs de réguler le fonctionnement des instances de travail et leur mise en harmonie, d’anticiper les changements et de garantir un cadre de collaboration épanouissant pour chacun-e, administrateur-rice ou salarié-e.