Dans les années 1930, la Jeunesse Agricole Catholique (JAC) met en place une pédagogie d’éducation populaire pour permettre aux jeunes des campagnes de réfléchir sur les conditions d’exercice de leur métier et de travailler à la reconnaissance des paysans.

La JAC (devenue depuis MRJC) jouera un rôle décisif dans la modernisation de l’agriculture française d’après-guerre. Dans la continuité de la JAC, la Ligue Agricole Catholique (LAC) est créée en 1939 : mouvement de réflexion pour les familles agricoles, pour que hommes et femmes participent ensemble à l’évolution de leur milieu. La LAC, devenue Mouvement Familial Rural (MFR) en 1945 accompagne la transformation du mode de vie des familles dans les campagnes en pleine mutation : le monde rural est de plus en plus diversifié et l’importance du secteur agricole diminue.

En 1966, le MFR devient Chrétiens dans le Monde Rural (CMR) et s’oriente vers un engagement social plus fort

Fermer le menu