Oui au dialogue social et à la transition écologique socialement juste

Communiqué du CMR à propos du mouvement des Gilets Jaunes

Chrétiennes et chrétiens engagé-e-s dans les territoires ruraux,

Nous croyons que la transition écologique doit d’abord être solidaire. Nous aspirons à un vrai dialogue entre le gouvernement, les syndicats et associations et les gilets jaunes.

A l’occasion des élections présidentielles de 2017, notre mouvement « Chrétiens dans le monde rural » (CMR) avait alerté les candidats sur le profond sentiment d’abandon et d’injustice ressenti en milieu rural, y compris en périphéries des villes. Il appelait aussi à répondre par des signes d’espoir aux angoisses de nos concitoyens et concitoyennes, et aux risques de l’extrémisme.

Aujourd’hui, le sentiment d’injustice a encore augmenté, traduisant un manque de considération vis-à-vis des personnes les plus modestes. Comment ressentir autrement l’annonce concomitante de la suppression de l’ISF et de la baisse de l’APL ?

Conformément à l’encyclique « Laudato si » du Pape François, le CMR considère que la transition écologique si nécessaire, si vitale, doit d’abord être solidaire. Elle doit donc être l’occasion de lutter contre les inégalités qui minent notre cohésion sociale et nos démocraties, et d’œuvrer ensemble pour le bien commun et l’intérêt général.

Les initiatives dans le domaine environnemental ne pourront être comprises que si l’effort est bien réparti, en tenant compte des capacités de chacun et chacune.

La construction d’une société juste et écologique implique que les responsables politiques soient exemplaires. Ils doivent combattre vigoureusement les privilèges exorbitants et scandaleux de certaines personnes en contradiction avec nos principes républicains de liberté, d’égalité et de fraternité.

Aussi le CMR appelle les Gilets jaunes à s’organiser pour que quelques personnes portent leurs paroles, et notre mouvement soutiendra toute attitude, toute initiative en faveur d’un vrai dialogue associant l’ensemble des pouvoirs publics, les syndicats et les fédérations associatives nationales ainsi que les Gilets jaunes.

Le CMR rejoint en particulier la proposition de Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT, d’organiser rapidement un « Grenelle du pouvoir de vivre » au niveau national et au niveau des territoires.

Fermer le menu