Publication du bulletin Cré’Acteurs du CMR 44

Édito : Après confinement

Le printemps 2020 restera dans nos mémoires comme un évènement très particulier et que jamais nous ne pensions vivre. Les 2/3 de la planète à l’arrêt, nous, confinés dans nos maisons et un agenda rangé.

Depuis des décennies on parle de destruction de la planète, de déforestation à outrance et de surconsommation.
Comment ne pas se poser la question : est-ce que ce virus qui vient dérégler nos vies n’est pas un signe et qu’il est temps de prendre soin de « notre maison commune » comme nous le dit le pape François dans Laudato si’.

Dans tous ces évènements nous avons bien sûr relevé des solidarités qui se sont mises en place spontanément pour aider les plus démuni·es et les personnes précarisées par cette pandémie, nous avons aussi pu prendre conscience de l’efficacité des soignant·es et de tous ces métiers dit « indispensables » et qui sont souvent des emplois mal payés et pas toujours valorisés.

Il y aura un avant et un après « Covid », déjà nous voyons bien que notre façon de vivre est un peu chamboulée par tous ces mots que nous ne cessons d’entendre : distanciation sociale, gel hydroalcoolique, gestes barrière ; nous acceptons de porter un masque pour protéger l’autre.

Comment nous, en équipes CMR, pouvons-nous nous emparer de tous ces sujets pour aller plus loin dans la réflexion et être source de proposition là où nous vivons dans l’Église et la société ?

Nous devions « porter la clameur du rural dans l’espérance » lors du congrès de Tarare qui malheureusement a dû être annulé ; alors sachons le faire malgré tout.

Margot Chevalier, membre du CA

Ce numéro vous est offert dans son intégralité !

Vous pouvez le lire en ligne à partir de ce lienCmr cre acteurs juin2020 n 12Cmr cre acteurs juin2020 n 12 (3.57 Mo)