N°85 Moins c’est plus – Vers une ruralité sobre et frugale

EDITORIAL

La durabilité à la campagne

Depuis deux ans, à l’échelle mondiale, il y a plus d’urbains que de ruraux et, pour la majorité des gens, la campagne, c’est le périurbain. Ne nous laissons pas submerger par la vision d’une campagne éclatée, séparée, reliée à l’urbain et non à elle-même ! Cette vision se base sur le principe de l’individualisation des modes de vie, y compris en rural, selon une vision urbaine de la vie « à la campagne ».
Nous ne sommes pas des éléments isolés, mais solidaires, avec un mode de vie et de pensée « tout autre ». Certes, l’urbanisation, qui nous impose l’uniformisation, va croissante, mais les gens quittent-ils la campagne pour un « mieux » ?
Au CMR, nous sommes passés de l’identité rurale à la relation à la ruralité. De notre point de vue, les agglomérations humaines font perdre le contact avec la nature, compensé par une vie artificielle et de consommation.
En rural, on est ainsi moins pris par la consommation, grâce à nos potagers, aux échanges locaux et aux solidarités, même si, globalement, les consommations énergétiques peuvent être plus importantes (déplacements, chauffages individuels). L’abondance frugale, une vie humaine équilibrée, sont plus faciles à atteindre.
Nous prenons conscience que le productivisme nous a menés « dans le mur » et, quand on va dans le mur, c’est toujours à grande vitesse, alors que nos projets, on les construit pas à pas. Face à l’urgence écologique et énergétique, nous remettons en cause nos modes de vie, vers plus d’humain et de qualitatif. Et vous, quelles ruptures êtes-vous amenés à vivre dans ces domaines ?

Michel Doiezie, administrateur national du CMR

SOMMAIRE

 Actus : Le CMR national en pleine mutation

 Forum : La sobriété heureuse au quotidien

DOSSIER

 La prospérité sans croissance ?

 Vivre à la campagne, est-ce durable ?

 De l’abondance frugale au Pacte civique

 Respect du sol, logique de vie

 Une agriculture ancrée dans son territoire

 Menos es mas (moins c’est plus)

 Dieu créa la biodiversité, et il vit que cela était bon !

 Travailler moins, pour vivre mieux

 Demain, un revenu d’existence ?

 Revenir à l’essentiel

 Pour en savoir plus, pour aller plus loin

Initiatives : Un espace pour la vie et la foi

 Vacances formation 2011

 Le Festival des boussoles

 Coups de cœur

 Témoignage : Sylvie Vanhems : une rurale dans la ville

Méditation : Chemin de sainteté

Fermer le menu