Peut-on s’approprier le vivant ?

Les brevets protègent les innovations des chercheurs, tels les logiciels pour l’informatique. Cependant, de plus en plus de brevets déposés touchent au monde animal et au monde végétal, certains apparaissent sur des recherches concernant le corps humain. La Création devient commercialisable. Des acteurs privés, détenteurs de brevets, peuvent donc favoriser, ou au contraire verrouiller, l’accès à certaines ressources et connaissances.

Soirée débat du vendredi 5 novembre 2010 à 20h30 à la salle de la mairie
à SAINT MAURICE DE TAVERNOLE

Avec la participation de

 Yves MANGUY, Réseau de semences fermières

 Catherine QUÉRÉ, députée de SAINTES, membre du groupe CERES

Soirée débat du vendredi 26 novembre 2010 à 20h30 à Centre Rencontre – Salle Aunis à SAINT SAUVEUR D’AUNIS

Avec la participation de

 Jean BOUTTEAUD, éleveur

 Annick LEBLANC, ingénieur agronome

 Jean Marie MARCHAND, paysan boulanger

Pour en savoir plus, voir les tracts à télécharger.

Fermer le menu