OMC – 6e Conférence ministérielle de Hong Kong

Le CCFD accompagne une délégation d’ong du sud pour demander que les règles des échanges mondiaux prennent en compte les intérêts des petits agriculteurs des pays du sud

Une délégation du CCFD est présente à Hong Kong du 12 au 18 décembre 2005. Elle est constituée de représentants de l’association en France et de nombreux responsables d’associations locales et syndicats paysans essentiellement d’Asie, partenaires du CCFD.

 Ensemble ils se prononcent pour une meilleure régulation du commerce international et tenteront d’être entendus par les gouvernants et les négociateurs. Ils souhaitent qu’un véritable débat soit engagé sur le niveau et les modalités de libéralisation souhaitables en terme de développement, qu’il s’agisse de politique agricole ou des services publics. Leur position prend en compte la situation des plus pauvres sur le terrain. Ainsi, aux Philippines plus de 4 millions de producteurs et salariés agricoles sont menacés par la fin des quotas d’importation de riz.

 Pour cette rencontre ministérielle à Hong Kong, le CCFD a choisi de se mobiliser tout particulièrement auprès de ses partenaires asiatiques et soutient la participation de 17 organisations : indiennes, sud-coréennes, indonésiennes, philippines et vietnamiennes. Ces organisations seront présentes tant au niveau des événements parallèles que dans la rencontre officielle. Elles porteront des propositions alternatives dans les domaines qui sont les leurs : défense des droits des organisations paysannes, privatisation des ressources naturelles, accès à la santé, aux traitements contre le sida…

 Des organisations africaines qui ont réussi à obtenir de leur gouvernement la protection de certains produits, tels que la volaille au Cameroun., seront aussi présentes à Hong Kong.

Fermer le menu