Vers le large n°201

Editorial par Jacky Godineau

Les attentats de novembre dernier nous ont tous profondément choqués. Ce n’est pas Paris qui a été attaquée, mais l’humanité toute entière. Aucune religion, aucune idéologie, aucune vengeance ne légitimera la destruction de la vie d’innocents.

Ces derniers mois, nous avons également été bousculés par la question des migrants. Migrants de tous ordres, économiques, politiques, climatiques, fuyant la guerre, etc. Ils sont tous partis pour mille raisons.

Nous assistons à tous ces évènements par écran et commentaires de journalistes interposés. Que faut-il penser d’un tel déchaînement de violence et de haine ? Quelle solution faut-il apporter ? Nous avons l’impression d’être seuls parfois devant de telles situations.

Après l’émotion et le deuil, nous devrons nous relever. Dans nos équipes, nous allons certainement partager autour de ces évènements. Ce sera là le lieu de discernement, d’analyse, de recul nécessaire à une meilleure compréhension.

Les équipes CMR s’interrogent, échangent, se mettent en route, agissent concrètement. En aucun cas, elles ne restent insensibles aux piètres conditions d’accueil offertes aux migrants par l’Europe et la France en particulier.
Ne soyons pas découragés, la force des équipes est puissante, elle permet d’ouvrir d’autres Chemins des possibles : prendre part au débat, s’interroger, se former, participer à des initiatives locales… Comme nous le rappellent les évêques de France « Chacun de nous est appelé à s’engager à sa mesure. »[[Déclaration du Conseil Permanent de évêques de France, 7/09/2015]]

« Nous sommes appelés – et les chrétiens les premiers – à résister au piège du choix du bouc émissaire, à poursuivre et à développer notre engagement pour la consolidation du lien social. »[[Cardinal André Vingt-Trois, La Croix, 16/10/2015]] Jésus en choisissant de partager notre condition humaine n’a-t-il pas ouvert d’autres Chemins des possibles ?

Que notre Noël 2015 soit pour nous l’occasion de mieux comprendre que tous les gestes d’amour envers nos proches comme envers les étrangers sont des actes bâtisseurs du Royaume.

Nous vous invitons à participer plus particulièrement cette année à la journée mondiale du migrant et du réfugié proposée par l’Eglise catholique le dimanche 17 janvier prochain.

Fermer le menu