Université d’été : Résumé de la journée du mercredi

Salle2.jpgJacques WERSINGER nous a rappelé que l’Église est, par nature, complexe. Elle est à la fois mystique (Corps du Christ), historique (fruit d’une Tradition) et sociologique ( …). De ce fait, elle est le lieu de tensions et pourtant elle a pour vocation la communion entre des chrétiens et non la fusion. L’Église doit être « sacrement du salut », c’est à dire qu’elle doit poser des gestes concrets accompagnés par des paroles claires. En tant que baptisé, nous devenons prêtre, prophète et roi en Jésus Christ : notre fonction royale (charité, gestion du monde) découle de l’offrande de notre vie (fonction de prêtre) dans laquelle nous découvrons notre mission, dans laquelle aussi nous pouvons être des prophètes en vivant la communion fraternelle et en dénonçant les injustices de notre monde.

L’intervenant a aussi interpeller le CMR :

 Accueillir toutes les personnes dans leur cheminement sans renier notre identité chrétienne.

 Comment conjuguer le besoin de reconnaissance des individus et la propositions du mouvement (voir, juger, agir) ?

 Comment le CMR entretient le dialogue avec l’Eglise institutionnelle (paroisses, diocèses, …) ?

Fermer le menu