Analyses, propositions, engagements, pour un vivre-ensemble solidaire dans nos territoires

Avec tous ceux qui partagent notre conception d’un développement centré sur l’homme, acteurs présents dans les champs politiques, économiques, syndicaux, religieux nous nous engageons à être porteurs d’initiatives pour relever les défis d’aujourd’hui. 

Au CMR nous voulons permettre à chacun de faire l’unité de sa vie, de réfléchir ses choix et ses engagements, en proposant six axes de travail.

Contribuer à un projet de société au profit de l’homme

Dans un monde et une société confrontée au culte de la performance, marqué par la financiarisation de l’économie, la précarité de l’emploi, la spéculation sur les terres agricoles, la dégradation des ressources naturelles, etc., nous réaffirmons que l’homme doit être au centre de tout développement. Nous devons sans cesse interroger les choix de développement qui nous sont proposés et que nous posons : les objectifs, les moyens déployés ont-ils l’homme et son épanouissement comme sujet premier ? Les servent-ils dans toutes ses dimensions ? Respectent-ils la diversité des histoires et des cultures ?

Nous voulons : 

  • Rappeler l’inviolable dignité de toute personne, que nous enracinons avec d’autres dans la Déclaration des Droits de l’Homme et aussi dans notre spiritualité chrétienne.
  • Rappeler que l’homme, quel qu’il soit, avec ses potentialités, ses richesses et ses fragilités a une fécondité sociale, qu’il doit prendre part à la construction de ce monde, aux orientations, aux choix qui engagent son avenir et celui de toute la communauté humaine dans laquelle il s’inscrit.

Être un mouvement d’éducation populaire aujourd’hui

Dans un monde et une société confrontée au culte de la performance, marqué par la financiarisation de l’économie, la précarité de l’emploi, la spéculation sur les terres agricoles, la dégradation des ressources naturelles, etc., nous réaffirmons que l’homme doit être au centre de tout développement. Nous devons sans cesse interroger les choix de développement qui nous sont proposés et que nous posons : les objectifs, les moyens déployés ont-ils l’homme et son épanouissement comme sujet premier ? Les servent-ils dans toutes ses dimensions ? Respectent-ils la diversité des histoires et des cultures ?

Nous voulons : 

  • Rappeler l’inviolable dignité de toute personne, que nous enracinons avec d’autres dans la Déclaration des Droits de l’Homme et aussi dans notre spiritualité chrétienne.
  • Rappeler que l’homme, quel qu’il soit, avec ses potentialités, ses richesses et ses fragilités a une fécondité sociale, qu’il doit prendre part à la construction de ce monde, aux orientations, aux choix qui engagent son avenir et celui de toute la communauté humaine dans laquelle il s’inscrit.

Favoriser l’émergence des projets citoyens

  • En articulant économie et solidarité pour faire face à la précarité et à l’exclusion.
  • En participant à une économie qui respecte l’équilibre familial et le tissu social.  
  • En permettant au plus grand nombre de personnes de prendre part aux débats dans les lieux où se prennent des décisions qui les concernent.  
  • En affirmant l’enjeu pour la vie démocratique d’une vie associative, syndicale, politique forte et encourager ceux qui s’y engagent.
  • En proposant des temps de formation et de sensibilisation à la politique et des outils de compréhension des enjeux ruraux.
  • En soutenant ceux qui permettent aux plus fragiles de prendre en main leur avenir.
  • En interpellant plus fortement les décideurs économiques et politiques.

Le CMR cherche à éveiller les esprits à la citoyenneté, proposant des lieux de réflexion, d’analyse et d’engagement pour penser, agir et vivre autrement en démocratie. 

Appel à la fraternité 

Nos choix de développement sont marqués par une spiritualité incarnée dans l’action, nourris des exigences des valeurs chrétiennes. Être chrétien et agir pour la transformation du monde est un même mouvement. Cette écoute et cette veille, ce travail de relecture et de discernement, ces choix et ces actions, cette spiritualité, nous la vivons dans une tension entre projets de vie et projets de société. 

Ces orientations ont été précisées pour 2015-2020 par Les chemins des possibles (liens vers la rubrique nos 6 axes d’engagements)

Fermer le menu