Face à l’extrême droite : périr ou s’unir ?

  • Post category:(00) national

Citoyens et militants, Chrétiens dans le Monde Rural, nous voulons exprimer notre profonde inquiétude concernant les atteintes portées à notre démocratie et nous sommes déterminés à les combattre de toutes nos forces.                 

 Les événements se sont précipités avec la dissolution de l’Assemblée Nationale voulue par le chef de l’Etat. L’accession du RN au pouvoir apporterait encore plus de souffrances pour les plus faibles de notre société, qui, nombreux dans notre monde rural, ont voté pour le RN par désespérance, peur ou repli sur soi.

Cependant, en tant qu’acteurs et en tant que chrétiens engagés sur nos territoires ruraux, soucieux de la fraternité, du vivre ensemble, en tant qu’acteurs de développement local, nous voyons aussi beaucoup d’autres aspects qui montrent un autre visage du rural : des personnes qui cherchent ensemble, des gens qui se réunissent, des gens qui ont des initiatives porteuses d’avenir pour l’environnement et la vie ensemble, des gens qui accueillent la différence, l’altérité, des migrants…

Notre boussole ? Les Evangiles et notre indéfectible espérance pour défendre ses valeurs d’accueil, de fraternité, d’attention aux plus pauvres, aux exclus, à tout être humain, pour nous visage du Christ notre frère. Sa défense, sa protection, est indissociable de notre engagement à défendre notre maison commune pour que notre planète soit protégée et non pillée et pour que justice sociale et climatique ne soient plus sacrifiées sur l’autel du profit.

De toutes nos forces, nous devons repousser ce danger qui met notre démocratie sociale en péril. L’Europe de la paix est en danger. Quelle honte de surfer sur le mal à vivre des plus pauvres, des plus fragiles, de désigner des boucs émissaires parmi eux.

Unissons-nous pour défendre la santé, l’école, l’assurance chômage, les retraites, les minimas sociaux, les allocations handicapés, les revenus du travail… pour respecter la dignité de tout être humain. Toute autre attitude est anti évangélique et s’oppose à la doctrine sociale de l’Église et aux paroles du Pape François dans « Fratelli Tutti » ! 

Le monde rural souffre, l’agriculture paysanne a besoin d’être défendue face aux lobbies dont la seule préoccupation est le profit. Nous ne pouvons pas servir deux maîtres, Dieu et l’argent. Aucun parti ne peut faire figure de sauveur de la France, mais il y a urgence à faire front pour repousser le danger absolu que serait l’accession au pouvoir de l’extrême droite.

Le changement est possible !   Nous devons être unis et faire face, ensemble.   Une autre politique est nécessaire qui répartisse les efforts en fonction des capacités et des richesses de chacun, qui prenne soin intégralement de l’homme et de la biodiversité face à l’urgence climatique, qui prenne soin de l’agriculture comme de la culture, qui agisse pour la concorde nationale et pour la coopération internationale. 

Le Conseil d’administration national du CMR                    

Les coprésident.e.s  – Karin FLICK  et  Jean-Luc BAUSSON