A qui appartient la vie ?

Quand des brevets, délivrés pour protéger les innovations des chercheurs touchent au monde animal ou végétal on parle de brevetage du vivant ou bio-brevets. Ces recherches se font au niveau génétique, par isolement d’un principe actif ou modification de certains gènes. Avant les années 80, la matière vivante ne pouvait être considérée comme une propriété intellectuelle appartenant à quelqu’un.
Avec la possibilité du brevetage de plantes et d’animaux, la Création devient commercialisable. Des acteurs privés, détenteurs de brevets peuvent donc favoriser ou au contraire verrouiller l’accès à certaines ressources naturelles.

(suite…)

Continuer la lecture
Fermer le menu